in

9 signes que vous êtes trop gentil et les gens profitent de vous!

9 signes que vous êtes trop gentil et les gens profitent de vous!

Avoir la faculté d’être naturellement gentil sans arrières pensées est de prime abord une grande qualité. Cependant, être gentil tout le temps, dans n’importe quelle condition ou exagérément peut s’apparenter à un signe de faiblesse qui pour sa part, est plutôt vu comme un défaut par ceux qui perçoivent la bonté comme un certain manque d’affirmation. Les personnes « trop » gentilles ont simplement du mal à dire non et éprouvent une peur presque irrémédiable et constante de déplaire aux autres.

Confucius disait : « agis avec gentillesse mais n’attends pas de la reconnaissance ». Hélas pour ceux qui savent en faire preuve, la réalité est pourtant tout autre. Car il est bien vrai que les personnes trop gentilles attendent même inconsciemment, une certaine forme de reconnaissance de la part de ceux qu’ils estiment traiter avec exemplarité et même faire passer avant leur propre bien-être. Voici 9 signes que vous êtes trop gentil et que les autres en profitent :

  1. Ne pas savoir dire « non »

Etre incapable de dire non aux autres, à leurs demandes et sollicitations est révélateur d’une tendance à faire passer les désirs des autres bien avant les siens et surtout la peur de décevoir autrui. Cette incapacité peut aussi réveiller une colère contre soi de ne pas avoir osé dire non à des demandes auxquelles en réalité nous ne souhaitons pas donner suite. Dire non ne vous donnera pas l’image d’un être égoïste ou méchant mais relèvera plutôt un manque de temps et une certaine estime de vous-même.

  1. Se rallier instantanément aux avis des autres

Votre excès de gentillesse vous pousse instantanément à ne pas trancher en défaveur de votre entourage et vous rallier systématiquement à leurs avis ou états d’âme ? Vous éprouvez tout simplement l’appréhension de froisser quiconque en imposant votre avis ou en donnant des conseils qui ne plairaient pas forcément. Vous devriez tout simplement essayer de faire la part des choses et imposer votre propre avis. Vous avez tout à fait le droit d’avoir vos propres opinions et de les revendiquer librement sans en éprouver la moindre crainte.

  1. Adhérer à contrecœur aux opinions des autres

Bien évidemment, vous avez vos propres opinions que vous avez forgées à travers votre éducation et votre expérience. Mais étant trop gentil, dès qu’une autre personne met en avant ses opinions ou principes qui peuvent différer des vôtres, vous vous retrouvez immédiatement à soutenir des propos qui ne vous correspondent pas. Dire votre vision des choses ne fera pas de vous quelqu’un de condamnable mais seulement une personne qui assume de ses propres principes.

  1. Ne pas imposer de limites aux autres

Il est de votre nature d’être trop gentil en toute circonstance et de ne pas pouvoir imposer de limites aux autres ? Vous vous rendez disponible à toute heure, rendez tous les services possibles sans rechigner, etc. Vous courez le risque que les autres en profitent. Apprenez à prendre du temps seulement pour vous et ne pas répondre positivement à toutes les sollicitations. Dans le cas contraire, vous vous exposez sérieusement à ce qu’on « profite » incessamment de votre gentillesse.

  1. S’excuser constamment

En réalité, s’excuser constamment envers autrui démontre une faible estime de vous vis-à-vis des autres. Inconsciemment, c’est comme si vous vous excusiez d’exister ! Apprenez à faire preuve de discernement et analysez le fait que vous n‘avez pas forcément le besoin de vous excuser auprès d’eux.

  1. Se sentir continuellement coupable

Se sentir coupable de tout et n’importe quoi est un autre indice révélateur du manque d’estime de soi et de la forte appréhension de décevoir qui que ce soit. Essayez de modérer votre sens excessif du devoir et cessez de vous mettre constamment sur la défensive. Les autres n‘ont pas forcément quelque chose à vous reprocher.

  1. Ne pas oser se mettre en désaccord

Là encore, ne pas oser froisser qui que ce soit en vous mettant en désaccord avec autrui révèle une forme de peur du conflit et du rejet et traduit également un sentiment d’infériorité. Vous pouvez tout simplement dire ce que vous pensez tout en mesurant vos propos, les gens ne vous en tiendront pas forcément rigueur.

  1. Dire oui à tout va

Dire oui à tout peut être à la longue fort épuisant surtout quand tout au fond de vous, vous aimeriez crier non. Les personnes trop gentilles n’osent pas dire non de peur de décevoir l’autre, de vexer ou même de blesser. Savoir dire non, c’est avant tout avoir suffisamment confiance en soi pour oser le dire et s’en remettre à ses propres choix.

  1. Ne pas oser s’affirmer publiquement

Etre trop gentil peut empêcher de s’affirmer et donc de mettre en avant ses opinions, se battre contre les injustices en commençant par celles qui vous concernent et défendre son prochain lorsque cela s’avère être nécessaire. Sachez seulement qu’un seul petit effort sur soi, permet de multiplier naturellement les prochains.

Voici pourquoi les femmes géniales font souvent les pires rencontres!

Voici pourquoi les femmes géniales font souvent les pires rencontres!

L’animal que vous voyez en premier en dira long sur votre personnalité!

L’animal que vous voyez en premier en dira long sur votre personnalité!